Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 novembre 2018 4 08 /11 /novembre /2018 17:37
Partager cet article
Repost0
8 septembre 2018 6 08 /09 /septembre /2018 17:17

06 juin 2017. 06h30 : Je marche dans la lumière horizontale. 08h15 : Le geai m'avertit, le vent de nord, la bise, me trahit, la chevrette rouspète, elle me sent sans me voir et me cherche, deux chamois s'alertent, la corneille est dérangée et elle le dit, mais la fauvette, le merle, le coucou et le ramier ne sont pas concernés. 10h15 : Les grillons chantent, il fait chaud, les chamois rentrent, derrière à l'ubac, dans le sous bois du pic vert qui proteste, c'est l'heure de la pie-grièche écorcheur. 12h30 : La lumière est haute, le coucou est le dernier à parler...

Partager cet article
Repost0
9 août 2018 4 09 /08 /août /2018 17:01
Partager cet article
Repost0
2 octobre 2017 1 02 /10 /octobre /2017 16:02

16 mai 2017. 10h30 : Un jeune aigle cercle dans les premiers thermiques au-dessus de la cascade; quelques étagnes chaùment sur les rochers déjà surchauffés alors que leurs cabris de l'an passé jouent. 12h00 : Un peu plus haut, une étagne et un jeune bouquetin, solitaires, broutent et chaùment; le vent chaud monte vite. 15h00 : Le soleil descend vers la crête et l'ombre s'allonge. Sur les terrasses de part et d'autre des cascades du versant d'en face encore au soleil, les chamoises donnent la tétée à leurs chevreaux nouveau-nés. Le jeune bouquetin descend lui aussi au soleil. 17h30 : Le vent est tombé; une étagne et son grand cabri s'approchent en broutant tandis que le jeune bouquetin plus bas se dresse debout pour cueillir les bourgeons à peine débourrés des derniers arbres. Le cabri l'imite sur les buissons bas. 18h00 : L'étagne et son éterlou passent dans une petite combe alors que le jeune bouc solitaire descend vers le torrent. 18h30 : Le vallon aux étagnes est dans l'ombre, un pic noir crie dans la vallée...

Partager cet article
Repost0
28 août 2017 1 28 /08 /août /2017 16:30

05 mai 2017. 15h00 : Les thermiques soufflent, les rapaces en profitent, un aigle et huit vautours fauves cerclent dans l'air chaud. 15h45 : Quelques nuages passent, un circaète fait le Saint-Esprit. 16h00 : Alarme du geai surpris par l'aigle bas qui longe la paroi. 17h00 : Un ramier posé sur un genévrier écoute son rival chanter pas loin. 17h15 : Une chevrette pleine se faufile dans le feuillage vert des chênes. 17h30 : Le vent reprend de la vigueur pour trois crécerelles qui virevoltent. 18h15 : L'air est calme, trois jeunes chamois fauves traversent la roche gris-beige. D'où viennent-ils ? Où vont-ils ? 19h00 : Chaque oiseau reprend son concert. 20h15 : Grenouilles et chevreuil saluent le dernier rayon doré.

Partager cet article
Repost0
14 août 2017 1 14 /08 /août /2017 16:40

Chamois dans le dernier rayon doré. 07 avril 2017. 19h30 : Un jeune chamois lèche la roche suivi de sa harde : trois mères et leurs trois chevreaux de un an. Ils restent là dans le dernier rayon doré du couchant à déguster la pierre salée de cet ancien fond marin qui a vu les dinosaures. 20h00 : Une chamoise solitaire sort devant, observe de loin ces congénères agités puis elle préfère retourner d'où elle vient. La petite bande chaùme. Les grenouilles rient sur la Durance derrière. 20h15 : La chamoise jette un dernier regard en arrière mais la petite harde ne viendra pas car elle descend déjà la large combe centrale...

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2017 1 31 /07 /juillet /2017 15:17

31 mars 2017. 08h30 : La harde de chamois qui vit là est dans l'ombre au fond du clòte. 09h00 : Une chamoise et son chevreau de un an sortent de sous le chêne ensoleillé devant. Elle cherche les siens vers la cime Est du clòte; le cabri les a vu, lui, mais il suit encore sa mère. Rien ! Ils font demi-tour : mais quel est ce gros oeil qui sort d'un buisson et qui les fixe et les suit ? Un léger courant d'air tiède commence à monter de la combe, mon complice de l'instant. Ni leurs yeux, ni leur nez ne les aident; perplexes, ils chuintent entre question et inquiétude. 09h15 : Un brocard traverse rapidement le haut Ouest et la harde détale aussitôt dans la combe; ces chamois sont chassés et très farouches. La mère et son jeune les rejoindront. 09h30 : Il va faire chaud mais je suis bien à l'ombre là, sous mon vieux pin sylvestre...

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2017 1 24 /07 /juillet /2017 16:32

16 mars 2017. 17h00 : les strates de la paroi prennent des teintes d'or orangé. 17h15 : Le jeune chamois est prudent, il observe; il sait qu'il est sur le territoire d'un gros bouc au mauvais caractère. 17h45 : Il hésite encore, ne sort pas et retourne. 18h15 : Il revient, cherche : personne, il peut manger. 18h30 : Rassuré, il se couche et rumine. 19h15 : La nuit vient...

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2017 7 16 /07 /juillet /2017 16:47

08 mars 2017. 18h45 : La lune sort du gros pin noir à droite de l'affût, un vol de goélands bruyants passe devant, une centaine remonte la Durance...

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2017 5 14 /07 /juillet /2017 17:28

02 mars 2017. Le couchant réchauffe la paroi, 18h30 : L'aigle regarde le soleil, 19h00 : Assis au bord de la nuit, il dormira là.

Partager cet article
Repost0

A L'affût

  • : Le blog de Léopard des neiges
  • : Les affûts d'un photographe naturaliste dans les Alpes et ailleurs
  • Contact

L'affûteur

  • Léopard des neiges
  • Photographe naturaliste et intervenant en environnement
  • Photographe naturaliste et intervenant en environnement

Recherche

Sujets